MWENDJE POUR QUE LA LUMIĒRE SOIT FAITE !
(NOUR-ALKAMAR)-MWENDJE WA YI MASIWA(MAORE-NDZUWANI-MMWALI-NGAZIDJA)

Ayatulkursiyu
Ayatulkursiyu.jpg
DRAPEAU DES COMORES
drapeau-flotant.gif
Images
Statistiques

Date de création : 14.10.2010
Dernière mise à jour : 22.04.2014
3550articles


LE-SAINT-CORAN
LE-SAINT-CORAN.jpg
KurAnun Karim
coran.jpg
Liste de lecture Deezer
Mandela l'incorruptible

« L'honnêteté, la sincérité, la simplicité, l'humilité, la générosité, l'absence de vanité, la capacité à servir les autres- qualité à la portée de toutes les âmes- sont les véritables fondations de notre vie spirituelle. » N.Mandela.

 

N.MANDELA (1918-2013)
PAPA-MADIBA-Copie.jpg
CITATION DE N.MANDELA

" Mon idéal le plus cher a été celui d'une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales.J'espère vivre assez longtemps pour l'atteindre.Mais si cela est nécessaire,c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir."  [Un long chemin vers la liberté]

Blogs et sites préférés

· L'ISLAM AUJOURD'HUI
· LE SITE LEMOHELIEN.COM
· MAMADOU2016
· ECOUTER LE CORAN- ALLAH-AKBAR
· BLOG DU MOUVEMENT ORANGE
· AL-WATWAN
· LA GAZETTE DES COMORES (HZK)
· COURS DE FRANCAIS ECOLE PRIMAIRE
· BLOG DE LA VILLE DE CHEZANI-MBOINKOU
· RFI

Voir plus


Articles les plus lus

· 10 SIGNES QUI PROUVENT QU'IL VOUS TROMPE!
· ECOUTER LE CORAN
· Commentaire d'un poème(2nde, 1ère, Terminale)
· SENEGAL: L'élection présidentielle fixée au 26 février 2012
· NOUVEL ALBUM DE ROHFF

· Des femmes Comoriennes maltraitées en Arabie Saoudite
· NOUVEL AN MUSULMAN!!!
· TELEVISION COMORIENNE PAR SATELLITE!
· RTBF: ESTIMATION DES PRESIDENTIELLES PAR L'RTBF
· MYSTERE AU NIGERIA: DES CHIENS AVEC UN CORPS HUMAIN
· ECOUTER LE SAINT CORAN AVEC ALI AL- HOUDHEIFI
· La peste d'Albert Camus
· Baccalauréat reformé
· No, you can't touch my wife, ok!
· Premier concert Toirab de CHARMILA A SAINT-DENIS

Voir plus 

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· AGRICULTURE, PÊCHE, ARTISANAT (4)
· BUREAU EXECUTIF DU MWENDJE (0)
· CULTURE (16)
· DIASPORA (2)
· DISCOURS POLITIQUES COMORES (0)
· ECONOMIE ET INVESTISSEMENT (35)
· ECOUTER LE CORAN (2)
· EDUCATION (9)
· ETUDIANTS A L'ETRANGER (0)
· ETUDIANTS AUX COMORES (0)
· FEDERATION D'ANJOUAN (0)
· FEDERATION DE LYON (0)
· FEDERATION DE MARSEILLES (0)
· FEDERATION DE MAYOTTE (0)
· FEDERATION DE MOHELI (0)
· FEDERATION DE NGAZIDJA (0)
· FEDERATION DE NICE (0)
· FEDERATION DE PARIS (0)
· HALE NA HADISSI (12)
· HISTOIRES DRÔLES (2)
· HYMNE COMORIEN CLIQUEZ SUR YOUTUB (0)
· LITTERATURE (18)
· MLOZI, MLIMADJI, MFANYA HAZI ZAMIHONO (1)
· MUSIQUE (1)
· POLITIQUE AUX COMORES (308)
· POLITIQUES ETRANGERES (51)
· RELIGION (18)
· SANTE PUBLIQUE (14)
· SHIWE (1)
· SOCIETE (61)
· SPORT (2)
· TRADITIONS ET COUTUMES (3)
· WUSUKANI WAMASIWA (0)

Derniers commentaires Rechercher
Thèmes

actualité afrique amis annonce argent article background belle blog bonne cadre cadres

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Ortc : la télévision a fêté son huitième anniversaire

Publié le 22/04/2014 à 08:33 par mwendje Tags : cadre anniversaire
 

OrtcLa cérémonie commémorative du huitième anniversaire de la télévision nationale s’est déroulée samedi dans la localité de Mde ya Bambao. Les festivités avaient commencé une semaine auparavant et se sont poursuivies durant toute la semaine du 13 au 20 avril à Mde et dans d’autres endroits comme Mkazi.

Cette manifestation a été marquée par la présence du ministre de l’Information, Houssen Hassan Ibrahim, mais aussi des représentants de la télévision tanzanienne, entre autres. Le maire de Bambao ya hari s’est félicité du choix de la localité pour abriter les festivités et du partenariat de la télévision nationale avec la station locale pour célébrer l’événement. «Nous avons retrouvé la paix et nous nous félicitons pour cela», a-t-il dit rappelant que l’une des missions d’un média est la promotion de la paix. Mais que cet instrument serait une «arme à double tranchant», si l’on n’en fait pas bon usage.

De son côté, le directeur de l’Ortc a expliqué que le choix de Mde était une façon de «féliciter» les localités de Vuvuni et Mde pour la paix retrouvée. Soilih Mohamed Soilih a évoqué le parcours de huit ans de la télévision nationale en deux étapes: «quatre ans d’essais» et «quatre ans d’ouverture à l’international». Cette dernière étape a apporté beaucoup à la station, en termes d’autonomie financière et en partenariat. Les abonnements de la diaspora seraient «une bouffée d’oxygène».

Soilih Mohamed Soilih a aussi parlé des perspectives. Le passage de l’analogie au numérique est en train de se réaliser avec l’appui de la coopération chinoise, dont il a salué l’apport.
«En choisissant de fêter son anniversaire, hors de ses studios, et directement avec la population, l’Ortc a voulu saluer l’esprit d’apaisement entre Mde et Vuvuni», a déclaré le ministre de l’Information félicitant le directeur de l’Ortc pour «cette initiative louable».
Houssen Hassan Ibrahim a saisi l’opportunité pour confirmer que la coopération chinoise vient en appui aux Comores pour l’acquisition des équipements numériques dans le cadre du passage à la Tnt attendu en 2015. «Ainsi, 10.000 foyers vont être dotés de décodeurs ce qui va étendre considérablement le champ des téléspectateurs en mesure de capter la télévision nationale», s’est il réjoui.

Saminya Bounou

Revendication des enseignants

Publié le 22/04/2014 à 08:10 par mwendje Tags : message

 

Revendication_des_enseignants«Il n’y aura pas de paiement pour le mois de mars avant que les travaux liés aux revendications des enseignants soient achevés». Tel est le message principal annoncé samedi lors de la conférence de presse de la commission et l’intersyndical des enseignants au ministère de la Fonction publique (Fop). 
Le directeur général adjoint de la Fop a fait savoir que ces travaux liés aux réclamations des enseignants de Ngazidja vont bientôt prendre fin. «Nous ne donnons pas de date exacte, mais je crois que dans dix jours la situation sera normalisée», a indiqué Ahmed Chaarane.

Cette décision est prise, selon le secrétaire de l’intersyndical, après une étude approfondie des requêtes des syndicats des professeurs et instituteurs annonçant des désagréments si le mois de mars est payé sans les rectifications. «Nous ne cherchons pas forcément de problèmes.

Cependant, nous sommes vraiment inquiets suite à l’attitude des syndicats malgré les efforts investis dans ces travaux», a déclaré Mohamed Abdou Malanao, rappelant que les secrétaires des syndicats avaient été consultés par rapport au paiement du mois de mars.

Pour Faridi Msahazi, il y a des réclamations qui n’ont pas lieu d’être et d’autres dépasseraient les compétences de la commission des travaux. Il a cité en exemple des recrues de 2012 qui ne devaient pas bénéficier d’avancement mais qui continuent d’en réclamer.
«Certains enseignants n’ont pas été payés du tout, mais cela ne relève pas de nos compétences. Il se pourrait qu’ils aient été sautés dans les états de salaire, ou par des mesures que nous ignorons», a indiqué Faridi Msahazi.

Par ailleurs, le directeur général adjoint de la Fop a fait savoir que les travaux de rectification liés aux réclamations des enseignants de Ndzuani ont été achevés et que le paiement du mois de mars est déjà effectué au niveau de cette île. Ahmed Chaarane a aussi appelé les enseignants, qui ont encore des réclamations à faire, à soutenir l’intersyndical «pour le bien de ces travaux».

Nassila Ben Ali

Twitter

Madagascar, la locomotive de la Coi

Publié le 14/04/2014 à 13:04 par mwendje Tags : nature

 

Coi__.JPGIl ne serait pas exagéré de dire que «quand Madagascar tousse, c’est tout l’Océan indien qui s’enrhume». Comparativement aux autres Etats de la région, la Grande île est un géant, un mastodonte bien choyé par la nature et un acteur-clé de l’intégration régionale.
Les statistiques se passent de tout commentaire: Madagascar représente, en effet, 90% de la superficie totale de l’espace Coi, plus de 95% de la population de la région et 85% des ressources naturelles.

Malheureusement, les convulsions politiques qui secouent épisodiquement le pays constituent un obstacle majeur au développement de toutes ses potentialités économiques.
La fin de la crise politico-institutionnelle en décembre dernier, après l’organisation d’un scrutin présidentiel libre, transparent et validé par la communauté internationale, ouvre une nouvelle ère pour ce grand pays, 14 fois plus grand que la Suisse.

L’île vient de rompre enfin son isolement régional et international en réintégrant en février dernier l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), puis en reprenant, le 11 avril, le flambeau de la présidence du conseil des ministres de la Coi.
Ce passage de relais entre les Comores et Madagascar consacre officiellement le grand retour d’Antananarivo parmi la famille indianocéanique, même si le pays n’en était pas officiellement exclu.

Pour marquer l’événement, le nouveau président malgache avait un moment envisagé de faire le déplacement, avant de se raviser et de dépêcher à Moroni son directeur de cabinet, Henry Rabary Njaka. «Le président est retenu par les tractations en vue de la nomination du Premier ministre», avait déclaré ce dernier.

A deux reprises, Madagascar avait laissé passer le tour de la présidence du conseil des ministres de la Coi. «Vu la situation qui prévalait à Madagascar, il était difficile d’assurer pleinement ces responsabilités», s’est justifié jeudi le chef de la diplomatie malgache, Jacques Ulrich Andriantina. Aujourd’hui, Madagascar entend reprendre toute sa place au sein de la Coi et jouer son rôle de moteur, de locomotive de l’organisation.

Pour aider Antananarivo à se sortir de la situation économiquement difficile qu’elle traverse, la Coi, en collaboration avec l’Union africaine (Ua), souhaite sonner la mobilisation des partenaires au développement et organiser une Conférence des bailleurs de fonds dans le courant de l’année 2014.

Mohamed Inoussa

Soyons vigilants: stérilisation des pays en développement

Publié le 13/04/2014 à 07:33 par mwendje Tags : vie cadre monde background photo femmes

Allo danger!!! Les Etats-Unis stérilisent la population des pays en développement

Les Etats-Unis stérilisent la population des pays en développement

Photo: RIA Novosti

Par La Voix de la Russie | Pandémies fictives, lois sur la vaccination obligatoire – ce ne sont que des préparatifs de la stérilisation totale de la population « inutile » de la Terre.

En 1989 une étude Memorandum-200, œuvre du conseiller à la sécurité nationale américaine Henry Kissinger datant de 1974, a été rendue publique. L’étude était consacrée à l’augmentation de la population dans le monde et aux conséquences que celle-ci pourrait avoir pour la sécurité des Etats-Unis et des intérêts américains dans le monde.

En guise de solution le Memorandum-200 proposait de réduire la population des pays en développement ce qui permettrait aux Etats-Unis d’accéder aux ressources naturelles de ces derniers.

Le plan secret de Kissinger a été immédiatement mis en œuvre. Dans les années 1980-1990 la stérilisation est devenue le moyen de contraception le plus populaire en Amérique latine. Plusieurs organisations et agences proposaient la stérilisation mais seulement quelques-unes étaient brésiliennes. Fédération internationale de planification familiale, Pathfinder Fund américain, Association pour la contraception chirurgicale volontaire — toutes les organisations opéraient sous l’égide de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). En 1989 le gouvernement brésilien, jadis fervent partisan du programme de stérilisation ayant pour l’objectif affiché la lutte contre la pauvreté, a déclaré que ce programme était devenu « excessif et superflu ». Selon certaines données presque 90% de femmes brésiliennes d’origine africaine ont été stérilisées dans le cadre de ce programme.

Depuis 2011 une vaste campagne de stérilisation a été lancée au Rwanda en visant 700 000 hommes. S’étalant sur trois ans, elle est intégralement financée par l’USAID. La campagne est certes volontaire mais « à chaque fois qu’une campagne de stérilisation a des dimensions considérables, elle aboutit à une coercition », fait remarquer le président de l’Institut américain de recherche sur la population (Population Research Institut) Steven Mosher. Il considère que « les conséquences pour la vie familiale et le développement économique du Rwanda seront assez tangibles » et qu’il s’agit du « meilleur moyen » de prévenir le SIDA. Il oublie cependant que les lois américaines interdisent à financer des avortements forcés et des stérilisations.

Il ne s’agit que des plusieurs exemples de ce qui se passe un peu partout dans le monde. Dans une guerre pour les ressources la fin justifierait les moyens surtout si l’augmentation de la population compromet l’avenir économique des pays développés, dirait Kissinger. Mais il ne faut pas oublier que la stérilisation forcée est constitutive d’un crime contre l’humanité, si elle est pratiquée de façon importante et systématique. Ses auteurs devront alors être jugés par la Cour pénale internationale.

Mounir Bouhaouita via la voix de la Russie 

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_04_11/Les-Etats-Unis-sterilisent-la-population-des-pays-en-developpement-3356

Le parti Ridja promet Monts et merveilles, coup de bluff!!!

Publié le 12/04/2014 à 23:17 par mwendje Tags : internet chez background photo nature

Cet appareil d'oxygène médical censé être livré aux responsables de l'hôpital Elamarouf ne leur a pas été rémis contrairement à ce qu'on vous fait croire et voir. Il est chez lui dans ce même carton. Quand est ce qu'il sera livré étant donné que les élections legislatives sont en novembre, peut être en fin octobre.

Le Ridja à la rescousse d'El Maarouf

Cet appareils sera peut être envoyé à l'hôpital Elmarouf à la veille des élections legislatives ou présidentielles, en tout cas il s'est volatilisé dans la nature!!!

 

Jusqu'à lors l'appareil que vous voyez déballer le leader du parti Ridja chez lui car en tout cas ce n'est pas à l'hôpital n'est pas tout simplement arrivé à bon port. Coup de bluff ou  un manque de respect aux Comoriens? Les élections legislatives de novembre prochain nous réservent beaucoup de mauvaises surprises et de coups bas, tout est bon pour duper les Comoriens.

 

Cette demonstration de force montre combien ces gens là ne savent que critiquer et insulter. Le gaz utilisé actuellement à l'hôpital Elmarouf provient tout bonnement des appareils de cet établissement donc arrêtez de se moquer de la gueule de tout un peuple...

 

Cet appareil qui fait la une de tous les blogs et sites internet coûte 250 euros dans le bon coin, yalatsozi kadja saza yililo mais où est-il passé alors? MDR

 

Moissuli Mohamed Moroni

                                                                                     

La viande que nous consomons est-elle Halale?

Publié le 12/04/2014 à 08:42 par mwendje Tags : roman photo message nature
 
Cliquez sur ce lien pour visuaise d'autres vidéos térrifiantes  Message sur le mur by SanteNature Innovation.

Transport aérien: une liaison directe Marseille-Moroni

Publié le 12/04/2014 à 07:02 par mwendje Tags : air france background 2010 signature

Transport aérien de l’archipel : une liaison directe Marseille-Moroni dès juin 

 
 

 

transport_2

La ministre comorienne des Transports et l’ambassadeur de France à Moroni ont signé hier, jeudi au ministère le «relevé des décisions conjointes» entre les deux pays en matière de transport aérien. Il s’agit de renforcer la coopération aérienne entre la France et les Comores.

Ce renforcement se traduira, entre autres, par l’ouverture, à partir du mois de juin prochain, d’une liaison directe Marseille-Moroni. «Les peines et la souffrance de nos compatriotes en transit vont désormais se terminer par cette volonté commune», a déclaré la ministre Bahiat Massoundi.

Une rotation hebdomadaire devrait être assurée par la compagnie Air Madagascar. Selon le ministère des Transports, une délégation des représentants de la compagnie aérienne est attendue à Moroni le 14 avril prochain, afin de poursuivre les négociations avec la partie comorienne.

«Les négociations ont été difficiles et complexes, car c’est un domaine très sérieux. La France fera déployer les moyens nécessaires pour la mise en pratique de cette desserte», a assuré, de son côté, l’ambassadeur de France à Moroni, Philippe Lacoste.

La signature procédée ce jeudi fait suite à une série de réunions tenues le mois de mars à Moroni entre représentants comoriens et français des ministères en charge de l’Aviation civile.

Par ailleurs, le relevé des décisions envisage la collaboration entre Paris et Moroni en matière de sûreté à l’Aéroport international Moroni prince Saïd Ibrahim pour les vols en partance pour l’Hexagone. Il est aussi question, dans ce document, des liaisons Dzaudzi-Moroni-Wani.

Selon le ministère comorien des Transports, Paris et Moroni se sont mises d’accord pour officialiser l’accord bilatéral du 15 octobre 2010 sur les services aériens, avant le mois d’août prochain.

Ks

L'ECONOMIE NATIONALE DE L'UNION DES COMORES

Publié le 10/04/2014 à 12:44 par mwendje Tags : bonne background mer amis france 2010 cadre fleur air signature revenu

L’activité économique de l’Union des Comores s’est déroulée en 2011 dans un contexte d’évolution de la croissance. Elle a été marquée par une croissance du Produit intérieur brut (PIB) en volume de 1,9% en 2009, puis 2 ,2% en 2010. On estime le PIB en 2011 à 2 ,6%. Cette reprise est essentiellement liée au regain d’activité du secteur du BTP, par l’affermissement du secteur financier, par une bonne production agricole mais aussi par les envois de fonds de la diaspora. En dépit d'une conjoncture internationale défavorable, les envois de fonds des expatriés, qui constituent l’une des principales sources de financement et de soutien de l’économie des Comores, ont maintenu leur dynamisme et ont été facilités par l’ouverture de guichets des postes comoriennes en France.

La BIC - Moroni

Les cours des principales matières (vanille, girofle et ylang-ylang) connaissent une reprise progressive sur le marché international par rapport à ces dernières années. Selon la note de conjoncture du 1er semestre 2011 de la Banque Centrale, la filière vanille repart progressivement à la hausse, après avoir traversé une conjoncture difficile ces dernières années suite à des feux de forêt qui ont ravagé une grande partie des plantations de l’une des régions les plus productrices. On estime la production de vanille à plus de 50 tonnes en 2011 contre 30 tonnes en 2010. La production d’ylang-ylang, un arbre dont la fleur est très recherchée par l’industrie des parfums et dont les Comores demeurent le premier producteur mondial, se situe dans sa phase haussière avec une production qui devrait dépasser les 50 tonnes tandis que le girofle, première production de rente en terme de quantité, accusera une forte baisse à 2.500 tonnes, après 4.000 tonnes en 2010. La chute des prix de l'ylang-ylang observée en 2009 s’est atténuée et on prévoit un retournement de tendance.

 

 

Concernant la production alimentaire, le secteur bénéficie de pistes de relance avec la signature d’une convention de partenariat entre le gouvernement comorien et l'AMIE (Association appuyant les micro-entreprises), appuyées par la communauté des bailleurs afin d’améliorer la production vivrière. Des bailleurs de fonds comme l’UE, l’AFD, FIDA, ont mis en place des lignes de crédit dans les institutions de micro-finance constituant des garanties à l’octroi des crédits productifs.

 

Malgré les potentialités de l’agriculture comorienne et la multiplication des initiatives en sa faveur, la production alimentaire continue d’être handicapée par la faible mécanisation et les difficultés de transport et de conservation des denrées.

 

Le secteur de la pêche emploie 6% de la population active. Les contraintes de ce secteur sont la pratique des techniques artisanales, le manque d’infrastructures, le prix de vente trop élevé, et l’insécurité en mer. Dans le cadre du nouveau protocole de pêche signé avec l’UE, Le gouvernement comorien a bénéficié de 12 navires de plus et d’une enveloppe annuelle de 300.000 euros afin d’améliorer les infrastructures des ports comoriens. Le secteur de l’élevage est fortement concurrencé par les importations de viande et de volaille. Toutefois l’élevage des ruminants connait quelques progrès notamment dans la production laitière.

 

Le secteur secondaire présente un léger ralentissement lié au poids de la crise économique et financière en raison de la grande dépendance de ce secteur aux produits importés (pétrole, matériaux de construction, etc.) dont les prix ont augmenté sur le marché mondial. La production d’électricité s’est légèrement améliorée ce qui a permis un meilleur dynamisme du secteur secondaire et tertiaire.

 

Le tourisme reste un secteur sous-exploité malgré les potentialités touristiques dont les Comores disposent. La construction d’un hôtel sur le site de l’ancien Galawa, dont le coût est estimé à 70 millions USD, a été confiée à des industriels du Qatar. Aujourd’hui ce secteur est dominé par le tourisme de visite, avec des Comoriens qui vivent à l’étranger et rentrent au pays pour visiter la famille et les amis.

 

Les services et le commerce de détail touchés par la disparition en mer d'un avion de Yemenia Air le 30 juin 2009 reprennent progressivement et les flux des arrivées à la frontière repartent à la hausse.

 

Retenu comme activité prioritaire dans le Document stratégique pour la réduction de la pauvreté, le secteur du tourisme a pour objectif de porter ses capacités d’accueil de 500 à 2.000 lits en 2014 et de créer 2.500 emplois.

 

D’une manière générale, les exportations des biens ont progressé. Malgré une baisse de la production, le girofle a constitué le principal produit exporté, générant un revenu de 1 ,7 milliard FC (source BCC). Concernant la vanille, les quantités exportées ont augmenté de 27% en 2011, avec un revenu généré de 308 millions FC contre 226 millions en 2010. Le premier semestre 2011 enregistre une hausse de 11% de la valeur de la CAF des importations. Les importations de produits pétroliers ont enregistré une hausse de 4% en valeur au premier semestre 2011.

 

Les Comores ont conclu un partenariat avec les pays émergents. Dans le cadre des relations avec la Ligue arabe, les pays de la péninsule arabique et du Conseil de coopération du Golfe appuient les efforts de développement des Comores. Lors de la conférence de Doha, qui s’est tenue en 2010, des accords comportant des engagements estimés à plus de 500 millions USD ont été signés.

 

Dans le cadre de la Stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (DSCRP), les Comores mettent en œuvre un programme de réformes au titre de la FEC. L’engagement du FMI est estimé à 20 millions USD ; Les Comores pourraient bénéficier d’une réduction irrévocable de la dette et, au titre de l’Initiative d’allègement de la dette multilatérale (IADM), d’une annulation de sa dette éligible par le FMI, l’Association internationale pour le développement (AID) et le Fonds africain de développement (FAD). Pour y parvenir, le pays doit maintenir de façon satisfaisante la stabilité macroéconomique, mettre en œuvre sa stratégie nationale de réduction de la pauvreté et améliorer la gestion des finances publiques.

lescomores.com

 

La journée mondiale de la Santé

Publié le 09/04/2014 à 11:31 par mwendje Tags : vie monde message afrique solidarité
 

Journee_mondiale_santeComme partout dans le monde, aux Comores la Journée mondiale de la Santé a été célébrée hier, lundi 7 avril à l’Alliance franco-comorienne de Mutsamudu, sous le thème «mieux se protéger contre les maladies à transmission vectorielle», et avec comme slogan «petits mais dangereux».

Etaient présents à la cérémonie le vice-président en charge du ministère de la Santé, Fouad Mohadji, les commissaires en charge de la Santé des trois îles autonomes, ou encore la représentante de l’Organisation mondiale de la Santé aux Comores, Suares Da Silva Rosa Maria. Cette dernière a lu le message du directeur régional de l’Afrique, Luis Gomes Sambo.

Dans son discours, le vice-président Mohadji a appelé la population comorienne à lutter contre l’insalubrité, notamment le dépôt d’ordures partout, ou l’utilisation des fosses d’aisance traditionnelles, peu salubres. Il s’est surtout remonté contre certains concitoyens qui détourneraient l’aide sanitaire publique de sa fin. «On dit que le ministère de la Santé ne fout rien, mais lorsque des moustiquaires ont été distribuées à la population pour leur servir à se protéger contre les moustiques, certaines personnes s’en sont servies pour confectionner des laisses pour les leurs cabris. Un tel comportement est inadmissible», a-t-il déclaré.

Le vice-président a, d’autre part, rappelé qu’avant le traitement de masse contre le paludisme (campagne menée en 2012 et qui a été financée par la Chine), cette maladie à transmission vectorielle constituait 36 % des cas d’hospitalisation dans notre pays. Il a aussi rappelé, s’agissant de la filariose (une autre maladie à transmission vectorielle), que la prévalence est passée de 15 % en 1998 à moins de 4 % actuellement.

A en croire l’Oms, beaucoup de progrès ont été faits au niveau de la lutte contre les maladies à transmission vectorielle : quelques 337 millions des cas de paludisme évités dans le monde entre 2001 et 2012 et l’élimination de la cécité des rivières dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Mais en même temps une importante population du continent reste toujours exposée à ces maladies.

Le message du Dr Sambo a, notamment, parlé de 564.000 et 36.000 décès imputables respectivement au paludisme et à la maladie du sommeil. Il a aussi évoqué le cas de 45 millions de personnes qui «sont à risque de contracter l’éléphantiasis», et de 500.000 personnes qui souffrent encore de déficiences de la vision causées la cécité des rivières.

Le directeur régional de l’Oms en Afrique a, de même, rappelé les facteurs qui contribuent à la charge de ces maladies, lesquels comprendraient les «changements d’ordre climatique», les «conditions de vie précaires» ainsi que la «résistance des vecteurs aux insecticides».

A noter que les intervenants, de la commissaire à la Santé de Ndzuani au vice-président Fouad en passant par le représentant du maire de Mutsamudu, ont parlé de la situation à Mahale et ont appelé à la solidarité nationale pour aider ses habitants.

SM

Fichiers électorals biométriques

Publié le 09/04/2014 à 11:26 par mwendje Tags : société 2010
 

Lancement_du_recensementLa dernière phase du recensement électoral, en vue de la finalisation du fichier électoral biométrique, a été lancée officiellement à Mwali, dans la matinée du lundi 7 avril au Foyer des jeunes de Salamani à Fomboni, en présence du ministre de l’Intérieur, du directeur de cabinet du gouverneur de l’île entouré de membres de l’exécutif insulaire, et d’un délégué du représentant résident du Pnud aux Comores.

Des représentants de formations politiques, les maires et les chefs de villages, ainsi qu’un certain nombre de leaders d’opinion, ont été conviés à cette cérémonie.

Le directeur de cabinet du gouvernorat, Hachime Ramiara, s’est saisi de cette opportunité pour exprimer ses doutes sur la capacité de l’équipe, réduite presque de moitié, de pouvoir recenser un peu plus de 40% des électeurs potentiels de l’île, compte tenu des statistiques de 2010, en un mois alors qu’il a fallu quatre mois lors de la première phase.

Cependant, Abdou Salame, représentant le Pnud à cette cérémonie, a exprimé sa satisfaction de voir cette volonté du gouvernement comorien se réaliser, grâce à l’appui des Nations unies.
A souligner qu’au terme de cet enregistrement des électeurs, l’Union des Comores intégrera le club très envié des pays novateurs disposant d’un fichier électoral biométrique dont le but, selon le fonctionnaire du Pnud, est d’éviter toutes les suspicions de manipulations et de fraudes souvent prêtées, à tort ou à raison, au fichier électoral traditionnel, source de tension et de contentieux électoraux par le passé.

Abdou Salam a, par ailleurs, rappelé que c’est au lendemain des élections harmonisées du président de l’Union des Comores et des gouverneurs des îles autonomes que le gouvernement de l’Union des Comores, la classe politique et la société civile se sont solennellement engagés à asseoir les bases d’élections apaisées, et ce à travers la “biométrisation” du fichier électoral, notamment.

Même son de cloche du côté du ministère de l’Intérieur qui comme on le sait, a la lourde charge de l’organisation des élections. Le ministre de l’Intérieur a insisté sur le fait que ce projet émane de la volonté personnelle du président Ikililou Dhoinine et son gouvernement, pour doter le pays de cet instrument dont la fiabilité ne peut être contestée par personne.

Houssen Hassan Ibrahim a rappelé que pour voter ou être candidat, dans une quelconque élection, il faut d’abord être inscrit dans une liste électorale. Le ministre chargé de l’organisation des conditions organisationnelles des élections a fait savoir que la présente opération, qui débute ce jour, va couvrir la période allant jusqu’au mois de juin. «Novembre 2014, c’est demain», a-t-il affirmé appelant ainsi les différents acteurs engagés dans ce processus électoral à s’unir pour sa réussite.

Le ministre a réaffirmé, enfin, l’engagement du chef de l’Etat et du gouvernement, qu’il représente, pour l’organisation d’élections libres et transparentes, avec l’appui sollicité et accordé des partenaires internationaux.

Une série de questions et réponses, à laquelle l’assistance a demandé des éclaircissements notamment sur la tenue d’un triple scrutin en novembre prochain, a clôturé la cérémonie.

Mohamadi N. Riziki


DERNIERS ARTICLES :
Ortc : la télévision a fêté son huitième anniversaire
  La cérémonie commémorative du huitième anniversaire de la télévision nationale s’est déroulée samedi dans la localité de Mde ya Bambao. Les festivités avaient commencé
Revendication des enseignants
  «Il n’y aura pas de paiement pour le mois de mars avant que les travaux liés aux revendications des enseignants soient achevés». Tel est le message principal annoncé sa
Madagascar, la locomotive de la Coi
  Il ne serait pas exagéré de dire que «quand Madagascar tousse, c’est tout l’Océan indien qui s’enrhume». Comparativement aux autres Etats de la région, la Grande île es
Soyons vigilants: stérilisation des pays en développement
Allo danger!!! Les Etats-Unis stérilisent la population des pays en développement Photo: RIA Novosti Par La Voix de la Russie | Pandémies fictives, lois sur la vaccinati
Le parti Ridja promet Monts et merveilles, coup de bluff!!!
Cet appareil d'oxygène médical censé être livré aux responsables de l'hôpital Elamarouf ne leur a pas été rémis contrairement à ce qu'on vous fait croire et voir. Il est